LET'S GROW TOGETHER

PowerRAS

– répond aux exigences en matière de Système d'Aquaculture en Recirculation


Le concept PowerRAS répond aux exigences des Systèmes d'Aquaculture en Recirculation (SAR) en terme d'efficacité alimentaire, de qualité optimale de l'eau et donc de croissance du poisson. Ce concept est le résultat de recherches et d'essais intensifs à Aller Aqua Research combinés à des essais sur le terrain. 

Le développement d'aliments pour Système d'Aquaculture en Recirculation

À Aller Aqua nous sommes convaincus qu'une constante remise en question est essentielle pour rester à la pointe de l'innovation en matière d'aliments pour poisson. En partenariat avec nos clients et chercheurs associés nous développons des aliments destinés aux besoins spécifiques du marché. 

L'élevage en Système d'Aquaculture en Recirculation (SAR) a gagné en popularité dans le monde entier. Que l'infrastructure soit construite de toute pièce au bien issue de projets de réaménagements, l'aquaculture en SAR représente une part de plus en plus importante de la production globale. Les dispositifs de contrôle inhérents à la technologie SAR maximisent la production en permettant des conditions environnementales plus stables. Cette optimisation permanente des paramètres associés à la qualité de l'eau et à la biomasse nécessite l'intégration de facteurs externes dans cet équilibre. À cet égard, l'aliment représente le facteur externe le plus influent dans le système SAR. Ainsi les aliments pour SAR doivent répondre aux critères techniques les plus avancés en matières de production et faire passer les paramètres suivants à un niveau supérieur:

  • Digestibilité et palatabilité des nutriments
  • Qualité des fèces
  • Métabolisme du poisson et rapport DP/DE
  • Qualité technique de l'aliment
  • Fonctionnalité de l'aliment

Aller Aqua feeds for testing

Digestibilité et palatabilité des nutriments

En SAR, les aliments riches en éléments nutritifs peuvent libérer tout leur potentiel si ces nutriments sont immédiatement fonctionnels sur le métabolisme et la croissance du poisson. Le niveau d'énergie brute n'est pas un indicateur fiable en soi car des éléments nutritifs se perdent dans les matières fécales. C'est en revanche la teneur en nutriments digestibles des matières premières qui indique la teneur des nutriments véritablement assimilés par le poisson, c'est à dire après que l'énegie non digestible a été excrété dans les fèces. Evaluer la digestibilité des nutriments des matières premières constitue la base de tout aliment de qualité. Néanmoins, pour déterminer avec précision la digestibilité de ces éléments nutritifs, il convient de prendre en compte les facteurs suivants: 

Les matières premières diffèrent par leur composition en éléments nutritifs

La farine de poisson et de blé différent dans leur composition nutritionnelle. Mais il faut aussi tenir compte du fait que la composition varie selon les types de farine de poisson et au sein du même type de farine. Ces différences de teneurs en éléments nutritifs au sein d'une même matière première doivent être prises en compte de la même manière qu'entre différentes matières premières telles que la farine de poisson et le blé. Cela est nécessaire pour déterminer avec précision la digestibilité des nutriments de chaque matière première.

Les matières premières diffèrent par la digestibilité des nutriments

Les éléments nutritifs provenant des matières premières varient en terme de digestibilité. Cela est dû à la nature de chaque matière première, aux conditions et à la qualité des procédés de fabrication. Par conséquent, les matières premières doivent être évaluées en fonction de l'origine et de la saison. Cela signifie que déterminer la digestibilité des nutriments de chaque matière première ne suffit pas en soi en raison des variations saisonnières et de la diversité des procédés de transformation des matières premières.

 

Les différentes phases de développement du poisson et les facteurs environnementaux variés ont une incidence sur la digestibilité des nutriments

Pour de nombreuses espèces, le système digestif des alevins n'est pas entièrement développé. Au fur et à mesure de sa croissance, le système digestif du poisson évolue en termes de morphologie et de capacité enzymatique à digérer les aliments. Ainsi, le poisson montre différentes aptitudes à assimiler les matières premières en fonction à chaque stade de développement. Les conditions environnementales ont également une influence. Par exemple, la température de l'eau influence la digestibilité des matières premières et doit être prise en compte dans la formulation pour que les aliments  restent digestibles quelque soient les variations climatiques.

Lors de nombreux essais, ces dernières années, Aller Aqua R&D a pu établir une base de données complète de matières premières en fonction de leur digestibilité pour chaque stade de développement et sous différentes conditions environnementales. Cela a permis le lancement de POWER² en 2017 constituant alors un tournant majeur dans le développement d'aliment pour élevage en système d'aquaculture en recirculation.

 

Outils de performance - qualité des matières fécales

La digestibilité et la palatabilité des nutriments jouent un rôle essentiel, mais ne sont pas les facteurs déterminants dans le développement de l'aliment parfait pour SAR. Les caractéristiques physiques des matières fécales du poisson influencent la qualité de l'eau en SAR. Ces caractéristiques dépendent de l'aliment ingéré par le poisson. Par exemple, une stabilité et un poids réduits des matières fécales diminuent grandement l'efficacité des dispositifs de nettoyage mécaniques tels que les filtres à tambour. Lorsque les particules de matière fécale deviennent plus infimes et se retrouvent en suspension, elles ne peuvent être efficacement éliminées par le système de filtration. Bien au contraire, elles s'accumulent dans l'eau et le filtre biologique. Les matières fécales alors deviennent un substrat propices au développement des bactéries indésirables. L'équilibre biologique du SAR s'en trouve déstabilisé affectant alors la croissance du poisson en raison de conditions environnementales défavorables.

Grâce à des essais réalisés par Aller Aqua Research et des instituts partenaires nous avons acquis des connaissances approfondies sur la composition des aliments et l'impact des matières premières sur la qualité des matières fécales. La qualité des fèces est contrôlée selon différentes méthodes standardisées, notamment la détermination du taux de descente, la quantification à la récolte et l’impact des fèces sur la turbidité de l’eau ou sur le filtre biologique.

Pour développer une alimentation optimale pour SAR, nous avons créé des formules d'aliments faisant partie intégrante du concept POWER² tout en tenant compte d'une digestibilité équilibrée des matières premières pour garantir des particules de matières fécales bien modelées et compactes. Cela garantit une élimination efficace et donc réduit l'impact lié aux problèmes de matières en suspension sur l'environnement du poisson et les technologies de filtration.

Faeces samples at Aller Aqua Research

Métabolisme du poisson et rapport DP:DE

Nos connaissances sur la digestibilité des nutriments dans les matières premières et leurs effets sur la qualité des fèces sont des outils nécessaires voire omniprésents pour développer des formules d'aliments de qualité stable. Ces outils qui ont notamment fait leur preuve à travers le concept POWER², ont été mis à contribution pour déterminer la teneur exacte requise en nutriments  par les poissons à différents stades de leur développement pour une croissance optimale et un rapport idéal entre les taux de protéines et d'énergie digestible (DP: DE).

Le rapport optimal entre les protéines digestibles et l'énergie digestible permet de réduire le gaspillage des protéines de l'aliment sous forme d'ammoniac et d'urée tout en permettant une utilisation optimale des protéines essentielles à la croissance. L'excrétion ainsi minimisée d'azote influence positivement la qualité de l'eau ainsi que le dimensionnement et l'efficacité du biofiltre. L'équation est simple: une meilleure qualité de l'eau a pour résultat une meilleure croissance et une meilleure santé du poisson.

À Aller Aqua Research, des séries de tests ont permis de déterminer des ratios DP:DE spécifiques à chaque stade de développement. C'est sur ces fondations qu'ont été développées nos  aliments pour SAR.

 

Structure pour la stabilité

La formulation idéale de l'aliment doit permettre la production d'un aliment dont les caractéristiques physiques correspondent aux standard supérieurs propres aux SAR:

  • faible teneur en poussière: les niveaux de poussière de l'aliment sont les plus faibles possibles ; ce qui signifient qu'aucune particule provenant de l'alimentation ne doit venir affecter ni la qualité de l'eau et ni l'efficacité du biofiltre,
  • faible lixiviation: alors que le processus lixiviation des nutriments peut attirer le poisson, cet effet doit être minimisé afin d'assurer que tous les nutriments essentiels au poisson lui soit entièrement acheminés et afin d'être intégralement digérés
  • stabilité accrue: l'aliment doit être suffisamment robuste pour supporter le transport, le stockage et les systèmes d'alimentation automatique à pression d'air. En même temps, l'aliment requiert un certain niveau de plasticité pour absorber les impacts liés aux manipulations,
  • densité optimale et surface lisse: une surface lisse de l'aliment permet de réduire le détachement de particules fines et doit influencer idéalement la vitesse de coulée. En effet, l'aliment ne doit pas couler trop vite, car la plupart des poissons ont tendance à manger dans la partie supérieure du plan d'eau.

Les exigences en matière de qualité physique et nutritionnelle des aliments sont incontestablement élevés.

La synthèses de tous ces critères fondammentaux dans le développement d'aliments est le résultat d'essais intensifs. Elle est aussi dûe à des décennies d'expérience en matière de réalisation d'objectifs qualitatifs bien spécifiques par des moyens de production à grande échelle. La modernisation de nos équipements de production coïncide avec le développement des SAR et permet ainsi la fabrication d'aliments aux propriétés physiques compatibles avec les standards les plus avancées.

Faeces sinking rates being tested at Aller Aqua Research

Fonctionnalité de l'aliment

Ci-dessus, ont été décrites quelles caractéristiques nutritionnelles et physiques définies et mises en œuvre dans notre aliment pour SAR. Toutes ont leur importance dans le développement d'un aliment pour SAR. Cependant le niveau extrême d'exigence inhérent à ces systèmes avancés va bien au-delà des simples propriétés nutritionelles et physiques.

La fonctionnalité de l'aliment a aussi pour objectif de maintenir le bon fonctionnement du SAR à travers des caractéristiques de nature autre que nutritionnelle ou physique:

 

  • Lors d'expériences en laboratoire, les effets directs des ingrédients sur les teneurs en ammoniac et en nitrite de l'eau ont été particulièrmenet étudiés. Ainsi les aliments ont été optimisés pour réduire le contenu de ces composés potentiellement toxiques et soulager le biofiltre,
  • Les composants bioactifs ont été évalués de sorte à ce que le microbiote évolue vers des processus métaboliques plus efficaces et vers une flore intestinale renforcés. L'objectif ultime étant une meilleure santé du poisson et des performances durables.

 

En mettant à disposition l'ensemble des innovations ennumérées ci-dessus, ALLER AQUA a réalisé une avancée majeur en terme d'optimisation des technologies pour SAR.

Pour plus d'information veuillez contacter:

Dr Robert Tillner

Product Manager

E. rt@aller-aqua.com
T. +49 159 018 419 89